1

In Magazine N° 206 – Novembre/Décembre 2022

UNE AG DYNAMIQUE ET PROMETTEUSE

80 participants à l’assemblée générale d’Indecosa CGT, en septembre 2022, à Courcelles, pendant 5 jours. Moment de retrouvaille fraternelle pour beaucoup de militants, mais aussi moment important pour voter le budget, faire le bilan de notre activité et réfléchir à notre devenir.

Nous avons innové en travaillant en ateliers, ce qui a permis une expression moins contrainte et plus large des militants. Ce remue-méninge  a enfanté nombre de réflexions et de propositions.

Si la communication de notre association a été validée, des pistes d’amélioration ont été avancées : de nombreuses actions en territoire qui doivent être mieux partagées ; une meilleure utilisation du site conçu pour être un vecteur de communication vers le grand public mais aussi comme un outil pour les militants. Site qui demande certains ajustements mais surtout à être davantage utilisé par chacun ; Indecosa doit aussi être plus visible lors d’initiatives publiques ; Enfin il nous faut diffuser plus largement notre vitrine : le IN Magazine.

Un effort conséquent a été réalisé sur le secteur formation en visant une formation plus didactique sur le rôle, les missions d’Indecosa. Elle s’adresse en priorité à tous les militants en responsabilité, puis à l’ensemble de notre corps militant. La volonté de décentraliser ces formations en région a été plébiscitée. Enfin, des formations plus spécifiques sont aussi programmées (logement, inclusion bancaire, certification des Représentants des Usagers, dossiers internationaux…).

Un large tour d’horizon des élections dans le logement social a été fait. Nombre de nos associations sont déjà engagées dans cette bataille pour avoir le plus d’administrateurs dans les CA qui porteront avec force les revendications des locataires.

Notre agrément « santé » nous permet, à nouveau, d’investir de nombreux camarades dans les établissements de santé afin qu’ils portent la voix des patients en difficulté. Une formation adaptée à leur rôle complexe est aujourd’hui à la disposition des représentants des usagers (RU).

Une journée riche d’enseignements sur l’évolution du transport ferroviaire mais qui a permis de mesurer les dégâts causés par les diverses réformes des gouvernements successifs : éclatement des structures, remises en cause des acquis, etc. Débat animé sur la gratuité des transports où les exemples de mise en œuvre montrent la complexité du financement et de sa durabilité.

Par ailleurs, Indecosa se propose de relancer une activité centrée sur l’alimentation. Un collectif doit se mettre en place rapidement.

L’AG a rappelé son soutien à la bataille menée pour que le Nutriscore soit validé au niveau européen et devienne la norme.

Le financement du mouvement consumériste a été aussi au cœur de nos débats et l’AG a voté une motion adressée aux pouvoirs publics.

Enfin, le débat récurent sur « sommes-nous trop CGT ou pas assez ? ». La question de nos relations avec les organisations de la CGT : Fédérations, UD, UL, montre que nous avons encore beaucoup d’efforts à faire pour que ces liens soient réalisés et consolidés. Là où cela a été mis en pratique le fonctionnement de nos associations est bien évidemment plus facile, plus efficace. Mais il nous reste à mieux démontrer quelle est notre « complémentarité », quel est ce « plus » que peut apporter Indecosa CGT à la CGT et aux consommateurs.

Gérard Casolari- Indecosa CGT 83