IN Magazine n° 205 – Sept / Oct 2022

Télécharger ce numéro Index des numéros Archives des IN Mag S'abonner à In Mag
ACTUALITE De l’AG 2022 à l’AG 2023. NATIONAL Militants d’hier et d’aujourd’hui, la force d’Indecosa CGT. Jean-Michel Cusset : « Ne pas oublier que tous les syndiqués CGT sont membres de droit d’Indecosa » INTERNATIONAL L'Accords Chine – UE : L’éthique face aux enjeux financiers. VIE ASSOCIATIVE Oise : L’UD CGT 60 décide de relancer son association. Isère : Indecosa-CGT 38 fête ses 40 ans. DOSSIER La 5G en vaut-elle vraiment le coût ? ACTION Produire local, propre et durable.

Editorial

5G : UN DÉBAT INDISPENSABLE

La 5G est la dernière descendante d’une longue lignée qui maintient toujours le même blason de la famille : toujours plus large, toujours plus vite. Elle augmente considérablement les flux de communication et les opérateurs commerciaux brandissent fièrement cet argument du «toujours plus», comme la preuve irréfutable du progrès inéluctable que cette évolution porte. La principale opposition à son déploiement est portée par les électrosensibles qui mettent en relief les problèmes sanitaires qu’elle engendre.

Pourtant, d’autres questions se posent.

Cette génération a un objectif clairement identifié : celui de l’internet des objets. Souvent présentée comme la possibilité technique de mettre
en place des laboratoires médicaux sophistiqués, permettant des opérations délicates menées par des spécialistes physiquement à l’autre
bout du monde, elle a surtout pour but d’équiper tous les appareils de notre quotidien. Par exemple, notre four qui pourra nous avertir d’un SMS qu’il est temps de retirer le poulet. Ou notre réfrigérateur qui pourra commander tout seul le beurre manquant au supermarché.

En réalité, de nombreux objets ont été connectés bien avant le déploiement de cette génération mais la 5G vise à en démultiplier les usages. Créer des marchés, générer plus de flux. Votre voiture est connectée et avertit immédiatement les secours en cas d’accident ? Merveilleux. Dans le même temps, la bagarre pour savoir quel réseau de garagistes aura la primeur de son appel fait rage chez les constructeurs.
De même que les assureurs qui veulent tous se placer sur ce créneau.
Pour chaque appareil connecté, il y a toute une série d’autres appareils, un peu partout dans le monde, pour relayer ces flux. En démultipliant ces derniers on démultiplie proportionnellement les besoins de relais.
Et tous ces appareils nécessitent de l’énergie. Ainsi donc, au moment même où on sermonne le consommateur pour qu’il éteigne tous les appareils en veille chez lui, au nom de la protection de la planète, les autorités, qu’elles soient nationales ou globales, font l’apologie d’une
technologie dont l’objectif même ne peut que conduire à l’explosion des besoins énergétiques.

Bref, la 5G mérite de nombreux débats, autour de tout ce qu’elle induit : son coût financier pour le consommateur, mais aussi son coût
énergétique, son égalité d’accès aussi bien territoriale que sociale, ou encore le prédéterminisme numérique qu’elle induit.
Mais de tout cela, fort curieusement, on ne parle pas beaucoup dans les médias…

François Bilem

Des outils pour vous informer

Ne ratez pas ces nouveautés qui vous permettront d’être mieux informés sur l’actualité Conso’.
Un compte sur le réseau social Instagram, «Consommaction»@Indecosacgt va permettre de diffuser nos actualités et prises de position auprès d’un large public, notamment les plus jeunes.
Une chaîne publique Telegram (https://t.me/indecosa) permet à toute personne le souhaitant d’être immédiatement informée.

image_pdfimage_print

Une réaction

  1. super, enfin une association de consommateur qui agit a se sujet !
    j’espère que vous allez parler fort et être entendu, amenez le débat et la réflexion, vous posez les/des bonnes question sur la 5G !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.