Transports

  95 - Val-d'Oise La SNCF méprise une partie des usagers

Publié le 30 novembre 2021

A Rosny-sur-Seine, mobilisation contre les gares sans guichets

 

Plusieurs gares de la région mantaise pourraient perdre leur guichet l’année prochaine.

Rassemblés devant celle de Rosny-sur-Seine, mardi matin, les usagers et les syndicats de cheminots sont en colère.

 

La direction SNCF Transilien au travers des obligations du nouveau contrat Ile de France Mobilité, décidé par la région Ile de France, dirigée par Mme Valérie PECRESSE, a décidé de fermer plus de 20 gares sur les lignes entre Conflans Ste Honorine et Gisors (J6), entre Conflans et Mantes (J6) et la Frette Montigny.

Ce projet est appelée « TRAJECTOIRE GARES ».

Après un nombre incalculable de gares fermées définitivement en province, sans guichets, ni distributeurs automatiques parfois, la défenseure des droits à la demande d’associations d’usagers à épinglé la SNCF pour inégalité de traitement des voyageurs car l’usager ne maitrisant pas l’outil internet, se voit verbaliser comme un fraudeur.
Tout est fait pour que les usagers ne prennent plus le train ! Sur l’ile de France, la région SNCF de Paris St Lazare est la première à essuyer les plâtres et les autres gares en Ile de France suivront.

Historique de ces fermetures en Ile de France :

Jusqu’en 2018, les usagers du réseau Transilien étaient habitués à des fermetures exceptionnelles de leurs gares soit partielles ou totales, les motifs étaient souvent indiqués sur les rideaux des gares.
Depuis 2018 et la réorganisation des gares avec l’accord de la région Ile de France (appelé petit collectif), pour de nombreuses gares, c’est l’ouverture qui devenait exceptionnelle.

En 2021, c’est la fermeture totale des gares « dites de proximité » sans exception !

Jusqu’ici, les cheminot(e)s qui œuvraient dans les gares, vendaient des billets, surveillaient les différents matériels tels les escalators, ascenseurs, automates, toilettes, étaient présents du premier au dernier train, etc. Cela permettait que la gare soit sûre en toutes périodes de l’année et respectait le contrat avec la région de « rendre les gares accessibles à tous les usagers ».

Avec la fermeture de ces gares, ce sont 95 suppressions de postes de cheminot(e)s qui sont prévues sur les lignes Paris Mantes via Poissy, Paris Mantes via Conflans et Gisors et autant d’usagers laissés « sur le quai ».

Ce projet va à l’encontre des engagements de la région Ile de France et la SNCF en matière de fraudes et de lutte contre l’insécurité.
Aujourd’hui, en cas d’incident et de retards importants, le personnel en gare est capable de faire le lien avec les voyageurs, demain, le premier cheminot venu sera stigmatisé.

PLUS QUE JAMAIS, IL FAUT AMELIORER LE RESEAU FERROVIAIRE, LE MODERNISER, DEVELOPPER LES DESSERTES, ET GARDER UN RESEAU DE GARES DE PROXIMITE OUVERTES AVEC LES MOYENS HUMAINS NECESSAIRES.

 

Contact : PATRICE MOREAU port : 07 85 31 84 81 courriel : indecosa.cgt437@orange.fr

 

 

 

 

 

 

image_pdfTélécharger cet articleimage_printImprimer cet article

Vie des associations 

Pièces-jointes :
Communique-de-presse-Comite-et-syndicats.pdf Télécharger
Comite-Lettre-ouverte-a-Valerie-Pecresse-02-10-2021-F….pdf Télécharger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.