39 - Jura Inquiétude sur le transfert des logements publics à une SCIC privée

Publié le 28 mars 2021

Lons-le-Saunier : une soixantaine
de personnes manifestent
devant la Maison pour tous.

 

Ces manifestants ont exprimé leurs craintes quant aux conséquences du transfert des logements publics à une SCIC privée. Ils ont aussi évoqué les conclusions du rapport de l’Agence nationale de contrôle du logement social (ANCOLS) qui mettraient en exergue un certain nombre de dysfonctionnements et d’irrégularités.

Une soixantaine de locataires et de militants associatifs et syndicaux se sont mobilisés ce samedi 27 mars 2021.  Photo Progrès /Karine JOURDANT

Photo Progrès /Karine JOURDANT

 

Bien qu’un millier de personnes aient déjà signé la pétition qui circule pour défendre les intérêts des locataires de la Maison, pour tous, ils n’étaient pas plus d’une soixantaine, représentants associatifs et syndicaux compris, ce samedi, à répondre à l’appel à mobilisation lancé conjointement par l’Association Entraide et solidarité, les associations de locataires La Fourmilière et Jura locataire et habitat ainsi que l’Indecosa CGT.

Des manifestants qui se sont rassemblés devant les bureaux lédoniens de la Maison pour tous, dans le quartier des Mouillères, dès 14 heures. Ils ont exprimé leurs craintes quant aux conséquences du transfert des logements publics à une SCIC privée. Ils ont aussi évoqué les conclusions du rapport de l’Agence nationale de contrôle du logement social (ANCOLS) qui mettraient en exergue un certain nombre de dysfonctionnements et d’irrégularités. Le problème du mal-logement a aussi été abordé.
image_pdfTélécharger cet articleimage_printImprimer cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *